Em Bruxelas, Twenty-Five evitar a controvérsia sobre a energia


Compartilhe esse artigo com seus amigos:

No meio do Conselho Europeu na quinta-feira de Março de 23 à noite, os líderes dos Vinte e Cinco realizou seu principal objetivo: evitar divisões. Eles delineado pela primeira vez, uma política energética comum - ainda que tímida -, evitando polêmicas sobre patriotismo económico, criticou em particular a França e Espanha.
Les pays membres se sont mis d’accord sur les grandes lignes d’une politique énergétique commune, qui consisterait notamment à parler d’une seule voix sur la scène internationale et renforcer leur marché intérieur. Ils ont convenu de se rencontrer chaque année pour évaluer les progrès enregistrés. Mais ils ne sont « pas encore parvenus à des conclusions sur des objectifs spécifiques » en matière énergétique, même si la Commission européenne a « reçu un mandat » pour les proposer, a reconnu son président, José Manuel Barroso.

« Dans dix ans, quand vous regarderez en arrière, vous réaliserez que ce débat très substantiel a conduit à une nouvelle politique énergétique » dans l’UE, a estimé le chancelier autrichien, Wolfgang Schüssel, président en exercice de l’Union. Il a promis qu' »il n’est pas question d’établir une nouvelle super bureaucratie chargée de l’énergie », tandis que M. Barroso assurait que les Etats membres n’auraient pas à transférer de nouvelle compétences à la Commission.


Leia mais


comentários do Facebook

Deixe um comentário

Seu endereço de email não será publicado. Campos obrigatórios estão marcados com *